Apr 24, 2017
  • Après la tribune publiée en octobre dernier par Sébastien Lefebvre et Baptiste Demets sur le JDN, Devoteam continue de faire rayonner ses connaissances et son savoir-faire en matière de Chatbot, une technologie innovante et en fort développement.

    C’est lors du salon stratégie client qui s’est déroulé du 18 au 20 avril au Palais des Congrès de la porte de Versailles que Sébastien Lefebvre et Martin Maffi ont présenté les challenges et possibilités liés à cette technologie montante devant un panel de professionnels.

  • Cette conférence, réalisée en partenariat avec Microsoft (avec sa solution intégrant un framework, des APIs et une infrastructure Cloud facilitant l'implémentation d’un Chatbot) et les équipes de Devoteam, a permis de créer des synergies pour adresser la multitude de défis que la technologie Chatbot soulève.

  • Sébastien Lefebvre (Devoteam Management Consulting) et Martin Maffi (DCE - Devoteam Customer Effectiveness) en pleine présentation

  • Que retenir de la présentation ?

    Tout d’abord une présentation générale de la technologie et des chiffres clefs indiquant son ampleur dans les années à venir :

    “Plus de 85% des interactions clients
    seront managées sans l’intervention humaine à horizon 2020” - Gartner

    L’importance des Chatbots et la valeur ajoutée que de telles solutions peuvent apporter furent soulignées à travers des exemples concrets et la démonstration d’une interaction client avec un Chatbot capable de générer des leads et propositions commerciales sur le site d’un assureur.

    Les principales idées phares et recommandations présentées concernent :

    • L’importance d’un changement de paradigme et la nécessité de mieux comprendre les besoins de ses clients (prospects et utilisateurs) afin de pouvoir les adresser plus efficacement.
    • La technologie Chatbot permet de fluidifier l'expérience client et de rendre plus “humaines” les différentes interactions avec ces derniers.
    • Elle permet également d’automatiser les interactions avec peu de valeur ajoutée et d’aider à focaliser l’intervention d’un vendeur (technicien SAV, ou autre...) sur les situations à fort potentiel ou nécessitant impérativement l’intervention d’un humain.
    • Elle ne se cantonne pas des interactions directes avec les clients mais peut également servir à améliorer des capacités opérationnelles internes à l’entreprise en rendant plus efficace la recherches de connaissances ou de solutions au sein de celle-ci.